Nos astuces pour acheter une maison quand on est jeune

Lorsque l’on pense à l’achat d’une maison, il nous vient cette image du quadragénaire, du cadre ou de retraité qui dispose des moyens suffisants pour s’offrir ce type de bien. Cela signifie-t-il qu’il n’est pas possible pour les jeunes d’acheter une maison ? Faux ! L’achat d’une maison n’est pas réservé aux adultes et les jeunes peuvent eux aussi envisager d’investir dans une maison. Comment ?

Comparer les prix

Il ne s’agit pas uniquement de comparer les prix de vente des maisons, mais aussi de faire une comparaison entre loyer et prix du remboursement d’un emprunt. A bien y réfléchir, il n’y a que quelques différences entre payer un loyer chaque mois et rembourser un crédit par des versements mensuels. Et quitte à payer, autant payer pour que le bien soit définitivement notre propriété.

Le jeune qui désire acheter sa propre maison aura intérêt à comparer les prix. Au terme d’un engagement de 20 ans, un jeune de 25 ans pourra devenir propriétaire avant ses 50 ans.

Soigner son dossier

Contrairement aux adultes ayant déjà travaillé plusieurs années, la plupart des jeunes ne disposent d’aucune épargne. Les banques sont ainsi beaucoup plus méfiantes et moins ouvertes aux demandes de crédit des jeunes. Pour espérer devenir propriétaire le plus tôt possible, le futur acheteur doit prouver aux banques qu’il est capable d’épargner sur le long terme. Le Plan Epargne Logement est la solution idéale pour y arriver. Il en va de soi que le jeune doit trouver un emploi stable lui assurant des revenus réguliers et ne pas cumuler les dépenses pendant la durée du remboursement

Faire le bon achat

Acheter une maison est un investissement sur le long terme et définitif. Une fois l’achat effectué, il sera très difficile, voire impossible de faire marche arrière et de revendre la maison. Il faudra ainsi s’assurer dès le début d’acheter uniquement ce dont on a réellement besoin. Etant donné que chaque m² compte dans le prix de vente d’une maison, il est primordial de déterminer et de n’acheter que les surfaces nécessaires.

Préparer son emménagement

Si votre emménagement ne correspond pas parfaitement avec la date où vous quittez votre ancien logement, il y a fort à parier que vous soyez à la recherche de solutions pour entreposer vos meubles dans l’intervalle. Si pour des périodes très courtes la plupart d’entre nous peuvent compter sur un proche pouvant nous soulager quelques jours voire quelques semaines, ce n’est pas toujours le cas. Les box à louer sont donc une solution idéale pour obtenir une capacité d’accueil supplémentaire jusqu’à l’emménagement. Avec de nombreuses possibilités en termes de localisation, il sera peut être même possible de louer votre box à proximité de votre futur logement. Un gain de temps assuré pour le déménagement et bien moins de stress pour le transport ou la location de votre utilitaire.

Laisser un commentaire